Amaigrissement notable définition

Une banque peut emprunter par la qualité de ses comptes et le montant des fonds propres affichés.Pour qu’une banque soit liquide, il faut qu’elle puisse emprunter sans délai à une autre banque ou à la banque centrale.Concrètement, les fonds propres réels des banques ne sont pas définissables ni mesurables de l’extérieur des banques : les contrats d’actif ou de passif ne sont pas déposés chez des tiers de confiance extérieurs et les prix de ces contrats ne sont pas publiquement négociés sur des marchés transparents au régulateur financier.Les autorités publiques fixent des normes de prudence que les banques s’efforcent d’interpréter le plus avantageusement pour elles, c’est à dire en gonflant le prix de leurs actifs et en minorant le prix de leurs obligations de passif.La plus-value financière implique le minimum de fonds propres pour le maximum d’actifs.C’est le motif des règles prudentielles imposées aux banques par les puissances publiques garantes du droit et de la stabilité monétaire.Les fonds propres sont la propriété des actionnaires par quoi ils ont droit à recevoir une partie des bénéfices quand ils existent.Les banques font apparaître dans la comptabilité de leurs fonds propres des actifs et des passifs qu’elles ne possèdent pas vraiment assortis de prix qui leur sont favorables.Les fonds propres bancaires constituent la réserve à la disposition des dirigeants responsables pour faire face à tout imprévu ou accident.La conséquence de la plus-value prioritaire est de mettre les banques à la limite de l’illiquidité avec le minimum de réserves pour faire face aux crises et aux imprévus.

Concrètement, les fonds propres d’une banque sont la fraction de ses actifs dont le prix n’est pas dû aux créanciers, c’est à dire aux déposants ou à tout acteur économique prêtant ses fonds par la banque.Les techniques financières les plus courantes de majoration fictive des fonds propres consistent à vendre des actifs à des prix artificiels avec des promesses de rachat ou à émettre des titres dits de fonds propres mais avec des promesses de rachat à un prix et à une échéance non visibles dans les contrats.L’objectif de la plus-value est contradictoire avec la sécurité du crédit.Ce raisonnement est applicable aussi aux fonds propres qui pour être attractifs aux actionnaires doivent être les plus petits possibles par rapport aux revenus attendus de l’ensemble des actifs.Si le premier objectif du raisonnement financier est d’obtenir les plus gros bénéfices possibles par rapport au montant placé, alors la banque cherche à faire crédit ou à investir avec le plus gros effet de levier possible entre le revenu attendu et la liquidité investie.

Main Odeur Amaigrissement notable définition